logo

Le Blog de boul' de Savon

Le massage canin

Le massage canin

Le massage est sans contrainte, le chien communique son confort ou son inconfort et décide de la durée de la séance.
Lien utile :

Lors de notre première séance :
votre chien va découvrir une autre approche du contact avec la main de l’humain. Ce sera facile pour certains et pour d’autres, l’appropriation des « touchers » sera parfois plus surprenante.
Loin des caresses habituelles et des grattouilles ou papouilles que vous lui offrez déjà, les « touchers » effectués abordent l’individu de façon plus intrusive. C’est pour cela que cette séance de découverte est d’une durée variable d’un individu à l’autre.

Le massage est sans contrainte, le chien communique son confort ou son inconfort et décide de la durée de la séance.

Au fur et à mesure des séances, votre chien va s’habituer et profiter des bienfaits du massage.
La durée d’une séance est déterminée par votre chien et varie en générale de 30 minutes pour le premier massage à 45/60 minutes pour les suivants.

En fonction des objectifs à atteindre, je vous conseillerai parmi les formules que je propose afin de mettre en place un accompagnement adapté.

Le massage doit s’adapter de manière personnalisée aux chiens qui nous sont confiés. Le massage est une démarche de bien-être et en aucun cas il ne lui sera imposé.
C’est la participation spontanée du chien qui dirige le praticien dans ses « touchers » et la durée du massage.

Valable à tous les âges, les objectifs à atteindre sont variés. Par conséquent, le massage doit être adapté au profil, aux besoins du chien et aux résultats attendus, Le massage est une valeur ajoutée dans la vie du chien.

Chez le jeune chien
Habituation précoce au toucher
Habituation aux manipulations, favorisant une facilitation des actes médicaux, de toilettage, de soins d’hygiène…
Prise de conscience de son corps.

Permettre au jeune chien d’apprendre à se poser par le bénéfice de relaxation lors des séances


Chez le chien adulte
Donner ou redonner confiance au chien dans son contact avec l’humain : chien peureux, maltraités, soumis à des manipulations de soins vétérinaires anxiogènes etc…
En prévention et entretien, pour les chiens dont les maîtres n’ont pas le temps de couvrir tous les besoins (balades, interactions cognitives, et…) du chien.
En complément d’une thérapie comportementale liée à l’anxiété, le stress conduisant le chien à développer des comportements inadaptés (destructions, malpropreté, des vocalises .. )
En complément de l’éducation pour aider et apprendre au chien à se poser, se concentrer, développer des compétences cognitives grâce à l’apaisement procuré par les « touchers »
Faire bénéficier de tous les bienfaits sur les plans physiologique et émotionnel, en agissant sur le système nerveux parasympathique.


Chez le chien sportif
Préparation musculaire avant une épreuve ou séance d’échauffement : massage courte durée (15 mn)
Récupération musculaire après l’effort ou séance de récupération visant à favoriser l’élimination des toxines, la relaxation des muscles et leur cicatrisation, optimiser les échanges gazeux (oxygène/gaz carbonique) et l’apport de nutriments.
En entretien hors compétition, pour favoriser la qualité et la souplesse musculaire, lisser les effets du stress physique et émotionnel occasionnés par les épreuves.


Chez le chien vieillissant
Soulager les douleurs musculaires et articulaires
Favoriser la souplesse musculaire
Favoriser la mobilité, compenser le manque d’exercice
Dynamiser et relaxer l’animal
Prévenir les congestions lymphatiques et par conséquent renforcer le système immunitaire.
Amoindrir le stress et lutter contre l’ennui
Accompagner le chien en fin de vie en lui apportant réconfort et bienveillance.


Chez le chien en post-opératoire : uniquement avec l’aval du vétérinaire.
Favoriser une bonne récupération et réduire le temps de convalescence
Limiter les tensions compensatoires
Eviter les adhérences cicatricielles
Compenser le manque d’activité résultant du repos et de l’immobilisation imposés
Réduire les douleurs par la diffusion d’endorphines libérées dans l’organisme par les touchers


Le massage ne se substitue en aucun cas aux soins vétérinaires.